Projekthaus

On parle de l'Europe. Florent veut parler du problème des réfugiés, des frontières, de Frontex.. L'idée fait son chemin, il y a une silhouette en bois un peu plus loin, puis des feutres, un tableau... la scène se monte peu à peu. C'est bon d'être là, témoin de l'imagination, des identités, de l'inspiration, la créativité...

On se retrouve au bout de quelques temps avec une lampe branchée à la batterie, sur le tas de compost. Florent est accroupi à écrire son message sur les réfugiés et les morts aux frontières. Je prends un cliché, et regarde... on s'y croirait non !?

Écrire commentaire

Commentaires : 0