Doute

Devoir de mémoire ou culpabilité dont on aimerait bien pouvoir enfin se passer ?

 

 

"On ne peut pas se libérer complètement du passé. Mais laissons-nous respirer, donnons-nous des marges, autorisons-nous l'oubli, ne nous figeons pas dans le souvenir, qui est forcément une répétition. Passer sa vie à répéter, c'est être immobile. Une sorte de mort psychique." S.D Kipman

 

Extrait d'un article très intéressant qui relate une discussion entre une historienne, Laure Adler, et Simon Daniel Kipman psychanalyste, sur le statut de l'oubli. 

 

Télécharger
Le droit à l'oubli
Le droit à l'oubli ou la liberté de se s
Document Adobe Acrobat 739.3 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0